General Activities

Maud Rio is an Associate Professor at Grenoble Alps University G-SCOP Laboratory, part of the Product Process Design Team. Maud’s research includes developing models and designing methods based on the approach of integrated design to boost environmental performance of products and processes in line with emerging technologies leading to new forms of consumption and production.

She is currently the chief investigator of the Sustainable Design by Local Initiatives Project (EcoSD network – Soutenabilité de la conception par les initiatives locales) and UGA referent for INNOMAT and CARED European Research Project on EIT Raw Materials. Current collaboration includes the ET-LIO Project of Open Technological Courses for undergradued Students related to the Sustainable and Responsible teaching (AAP ANR 2020). The VIVAE project (AAPG2021 – ANR PRCE – Industry of the Future)-InnoVatIve life cycles to keep the VAlue of power Electronics, in collaboration with the G2ELab in Grenoble, the I2M in Bordeaux, Eaton and Oscaro Power. The project subscribes to the objective: “to promote a vision and a systemic organization of the industry, for a development process integrating the life-cycle dimensions of the products and value networks”, in relation to the breaking axis « green and socially responsible factory ». In particular, Maud’s team is leading the Integrated design process toward circular PE systems implementation work package.

Past projects includes the PlayRoom Project on Life Cycle Assessments representations Online Tool for product designers; scientific coordinator in supporting lifecycle models and impact indicators for glyco-based products, in the Cross-Disciplinary-Project Glyco@Alps (since 2017)/WP5 with glyco-economics; the IntéropèC project aiming to support dynamic and flexible information exchanges between multi-disciplinary activities to practice ecodesign, the co-organisation of international Conference & Thematic Workshop of EcoSD network on Usage integration during design. Maud has co-authored a number of research paper and reports linked with developing methods and tools to integrate ecodesign practices in the productions systems. Increase designers proactivity during the design process of products and services is a key motivation in her research.

Maud is also a lecturer in Mechanical Engineering in IUT’s Mechanical and Manufacturing Technological School of Grenoble (GMP), and at the Faculty of Mechanical Engineering (Phitem). She is currently the course coordinator for a range of engineering topics related to sustainability, eco-design and life cycle assessment (LCA). In addition, she supervises undergraduate, postgraduate, and master students in related fields, as well as co-supervises PhD students in integrated design. She is also lecturing in other engineering schools (INP-G, Arts et Métiers ParisTech).

Currently the PhD students under Maud co-supervision are: Boubakr Rahmani, Lucas Riondet (financed by the InterCarnot Energie du Futur with Arts et Métiers, Chambéry) and Li Fang (ANR VIVAE).

Other responsibilities include international relationship coordinator for undergraduate students at the IUT GMP.

Prior to this role, Maud has worked two years as a research fellow at RMIT University’s Centre for Design and Society in Australia. Have a look at the Direct Online Tool!

She has completed her PhD in 2012 after being graduated in mechanical design engineering and sustainable development in 2009 from the UTT (France).

Maud participated to the PhD juries of: Rachel Horta Arduin, Jorge Martinez Leal, Sophie Omont Carli.

Contexte scientifique et de transmission par l’enseignement

Contexte scientifique : après avoir soutenu ma thèse de doctorat en décembre 2012 traitant de l’interopérabilité entre les outils de conception et d’analyse d’impact environnemental (2009-2012) à l’UTT, j’ai  commencé mes activités de Maîtresse de Conférences en septembre 2014 à la suite de deux années de chercheure contractuelle au RMIT en Australie, au Centre for Design and Sustainability. Nous avons notamment développé un outil web en ligne (DIRECT) avec les chercheurs australiens pour aider les PME à intégrer la dimension environnementale dans leurs activités (secteur de l’agro-alimentaire dans la région de Melbourne (Victoria)). L’outil comprend un outil de calcul d’impact environnemental, une base de donnée permettant d’identifier des bouclages de flux potentiels, et propose aux acteurs locaux d’échanger des bonnes pratiques « soutenables » applicables localement. Une autre partie de mon travail consistait à réaliser des ACV, notamment un bilan carbone de scope 3 du RMIT, et d’enseigner cette méthode aux étudiants de l’Université.

Le développement au sein de l’Université Grenoble Alpes de méthodes intégrant la dimension environnementale (cycle de vie, analyse d’impacts environnementaux) dans les processus de conception des produits et des services constitue toujours le fil de mes activités. J’enseigne ces outils et méthodes parmi ceux de conception classique (Bureau d’Etude en génie mécanique et productique). Mes activités administratives à l’IUT GMP ont été la responsabilité des relations internationales et des stages à l’étranger, et actuellement la mise en place d’une démarche environnementale « responsable » au département. Au laboratoire du G-SCOP je représente le corps Enseignant-Chercheur au Conseil de Laboratoire depuis 6 ans, et suis très active dans les réseaux nationaux (notamment Eco-SD – Ecoconception de système durable ; S-MART anciennement AIP Priméca), les réseaux internationaux (notamment CIRP Design, CIRP LCE, Design Society). L’encadrement de travaux de doctorat et de master recherche font partie de mes activités, ainsi que le montage et le portage de projets : tels que Glyco@Alps de l’IDEX Grenoblois, CARED et Innomat de la KIC Raw Materials (EU). Enfin, je suis annuellement convoquée à des comités de recrutement de Maître de Conférences (ou tenure track) et participe à reviewer des articles scientifiques dans des revues internationales faisant références dans mon domaine de recherche (ex. : Int. Journal of Cleaner Production).

Depuis cette année le département de Génie Mécanique et Productique m’a proposé la mise en place d’une démarche globale de soutenabilité au niveau du fonctionnement et des enseignements, faisant écho au projet national d’hybridation des formations d’enseignement supérieur ET-LIOS 2020 porté par l’UTC, auquel je participe, sur le module « Ingénierie Soutenable et Responsable ». Impliquée dans des projets scientifiques et académiques d’excellence : de l’IDEX Grenoblois Glyco@Alps (co-responsable du CDP5), de l’Europe–Leadsus, EIT Raw Material (INNOMAT, CARED – référant UGA) ; j’apporte ma contribution au dynamisme de l’équipe de recherche en Conception-Produit-Process.

Dans ce contexte scientifique et de transmission par l’enseignement, riche en échanges et dense en contenu, favorable à la construction d’une pensée scientifique solide, je soutiens comme idéal une conception qui intègrerait la dimension environnementale et la pensée écologique qu’elle suppose, afin de respecter les limites fonctionnelles du système planétaire.

Les commentaires sont fermés.